23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 20:24
Personnages :

D : dominant(e)
d : dominé(e)

PREMIER ACTE
LES PETITES BOTTES

Le plateau est dans la pénombre.
Une clochette est agitée.
d entre sur le plateau.
D est vêtu de noir et blanc. Il est chaussé de "petites bottes", genre bottes d'équitation.
D braque une lampe-torche sur d.
d est entièrement nu.
D fait "pleine lumière".
d se présente debout, tête baissée, les yeux rivés à terre, les mains croisées derrière le dos.
D demande à d de s'avancer de deux pas.
Puis de s'agenouiller, la tête entre les bottes, les paumes des mains entourant les talons, les fesses relevées.
En position de "muezzin".
D demande à d de se mettre debout.
D se place dans le dos de d.
D demande à d d'observer le silence.
(Ménager une attente, excitante.)
D "explore" le corps de d (caresse, tâte, palpe...)
D demande à d de s'allonger sur le dos, jambes serrées, les bras le long du corps.
D appose la semelle de sa botte sur le torse, puis, délicatement sur le visage de d.
D demande à d de lever le bras droit. Il noue autour du poignet un lien de cuir.
Même jeu avec le poignet gauche.
D demande à d de lever la jambe droite. Il noue un lien de cuir autour du mollet.
Même jeu avec le mollet gauche.
D demande à d de s'agenouiller, torse levé.
D passe un collier de cuir autour du cou de d.
D bande les yeux de d et lui demande de se mettre debout.
D reste un instant dans le dos de d.
D demande à d d'observer le silence.
D fait des "essais" de flagellation : 5 coups espacés non-comptés, 5 coups espacés comptés, 5 coups soutenus non-comptés, 5 coups soutenus comptés.
D enlève le bandeau et lui demande de reprendre la position du "muezzin".
D donne un dé à d et lui demande de le lancer.
D donne à d le nombre de coups (cravache, martinet, fouet...) indiqué par le dé.
D demande à d de lui retirer les bottes, et de les agiter de bas en haut : il en tombe une pluie de confetti...

D confie à d la clef d'une mallette, et lui demande de l'ouvrir.
A l'intérieur, il y a une paire de grandes bottes cuissardes.
D demande à d de se retirer et de faire une pause, le temps de chausser les "grandes bottes".
D demande à d de revenir sur le plateau à l'appel de la clochette.

ACTE II
LES GRANDES BOTTES


D a enfilé ses "grandes bottes".
Même jeu qu'au premier acte.
Puis :
D remet à d un mouchoir et lui demande de le serrer dans la main.
D fouette d jusqu'au "signal" : lorsque le mouchoir est lâché.


Module 1 :
"Les oeufs"
(Allégorie du choix, du doute et de l'erreur.)
A donne à d à choisir entre deux oeufs. L'un est cru, l'autre cuit.
D demande à d de se casser un oeuf sur la tête.
A l'acte II, D demande à d de se casser sur la tête l'oeuf restant.

Module 2 :
"Les tubes"
ou "Sucré-salé"
D bande les yeux de d.
D place au sol un tube de lait concentré.
D guide d et lui demande d'emboucher le tube.
D appuie de sa botte sur le tube.
(Le tube peut être de mayonnaise, de crème d'anchois, de sauce tomate, de crème de marron...)


Module 3 :
"Bottes à lier"
Divers liens de cuir de couleur sont noués le long des tiges des cuissardes.
D demande à de les délier.

D'autres "modules" peuvent bien entendu venir se greffer sur le scénario de base dès l'instant qu'il y a du consentement, de la confiance, du respect, de la sensualité et surtout... beaucoup d'amour.

Maître Janus

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AURORA 24/05/2007 04:05

Petites et grandes bottes, Petit Poucet et Grand Ogre.
Couleurs, saveurs mais aucune amertume dans cette parfaite mise en scène dessinée en mots au cordeau (corps d'O?)...

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens