20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 20:52

I et 3 ne font pas 4. Ni 13. Mais I3 comme le I3 de I3rel.

Faisons un rêve...

"Le plus court chemin d'un point à un autre, ce n'est pas la ligne droite ; c'est le rêve." (Entendu dans un film.)
La maison de Buzet est un navire qui, la nuit, s'enfonce dans le sol et vogue sur des ondes magiques, et, au petit matin, regagne sa place isolée, à l'orée de la forêt.

Dans le même bateau.
France, la fille de Brel, et Maddly Bamy, sa compagne, sont fâchées. Elles avaient embarqué avec Brel sur l'Askoy, un voilier. A bord, la cohabitation se passe mal. Le capitaine demande à l'une des femmes de débarquer... Alors, forcément...

Méningite.
Réactions méningées.

Je suis né le 5 octobre 19.., dans cette bonne ville de Toulouse, où l'on trouve, comme dans toutes les villes du Sud de la France, un peu de soleil, beaucoup de lumière et deux ou trois monuments romains.
Après avoir été agriculteur, mon père travaillait dans une manufacture de caoutchouc et de bottes.

Toulouse est un port.
Si on construit un petit bateau en papier et qu'on le met à flot Port de la Daurade, il voguera jusqu'à Bordeaux. Le Château d'Eau est un phare. Au pied du mur du musée des Augustins, sous la gouttière, il y a des bêtes effrayantes, qui ont la bouche ouverte en permanence ; elles semblent avoir la dalle ; en fait, elles dégueulent les eaux de pluie... Personne ne semble vraiment s'en soucier...

Avec I3rel, c'est bien commode. Il suffit de reprendre ses phrases pour construire des textes. Difficile d'y échapper. Permettez-moi de ne pas éviter de tomber dans le piège et de choisir cette facilité. Parler de Brel sans employer certains mots relève de l'exercice de style.

1978 : l'année de la disparition de Jacques Brel.
L'année où nous avons connu 3 papes.
Depuis, en bientôt 30 ans, nous n'en avons connu que 2.
Le trop et le peu gâtent le jeu.

Ecrire.
Ecrire, c'est pas bien difficile. Tous les mots sont dans le dictionnaire.
Ecrire est une activité de coucou qui consiste à remarquer, retenir et replacer des mots.
Je vais essayer d'écrire une chanson :

"Toi, tu répares les voitur'
Toi, tu grimpes sur les toitur'
Et toi tu construis un mur
La la la la la la la la
La la la la la la la la..."

Bon , je reconnais, finalement, c'est pas si facile...

Je suis jaloux de Philippe Delerm.
Pourquoi Philippe Delerm a du succès et pas moi ? Ce qu'il a écrit sur Brel dans "La première gorgée de bière", j'aurais pu l'écrire moi aussi. Je suppose que Philippe Delerm n'a pas trop de mal à payer son loyer, ses factures, ses assurances... Moi, si. Je suis jaloux. Par contre, si je le rencontre un jour, par exemple dans une foire aux livres et aux cucurbitacées, je crois que lui dirai quand même : "J'aime beaucoup ce que vous faites." Parce que... On sait jamais... Dans notre pays, on doit compter 30 millions d'hypocrites et 30 millions d'égoïstes, qui permutent leurs rôles, quand ils ne cumulent pas.
Par contre, vous croyez que je pourrais lui avouer ce que j'ai fait de son livre  "La première gorgée..." ? J'ai surligné le mot "on" chaque fois qu'il apparaissait dans les pages...
On en trouve beaucoup : ...
Ca m'a rappelé une histoire que m'a raconté ma mère. Al 'école, elle avait écrit une rédaction. Ca commençait comme ça : "On tue le cochon... On fait ceci... On fait cela... On... On... On... On...On... On... Ca faisait joli sur la feuille, tous ces ronds...

A Toulouse, nous avons le sens de l'allitération. N'avons-nous pas le Pont Pompidou ?

(A suivre...)

Joël Fauré.

Partager cet article

Repost0

commentaires

teberli 23/06/2007 14:21

Alors, je dois être en très bonne santé !!!

joel fauré 22/06/2007 21:46

teberli : Jacques Brel m'a dit un jour : "Etre naïf, c'est la seule façon d'avoir une santé morale."

teberli 22/06/2007 21:36

Un autre de mes grands défauts ... je suis un peu naïve .. alors... je lis blanc quand l'autre écrit blanc.....
et je ne cherche pas à savoir ce qui se cache derrière les mots ...

teberli 21/06/2007 21:36

Alors là ...c'est petit .. , tout petit.....
;-))... ;-)))
Comme si tout un chacun qui passe sur mes blogs ne remarquait pas que je ne ME fais pas confiance ...
Pfffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

Joël Fauré 21/06/2007 15:22

Et bien, vous voyez ! Je vous ai fait réagir. C'était le but de la manoeuvre. Prêcher le faux pour avoir le vrai... C'est un peu pervers, non ?

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Archives

Liens