30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 16:48
Justement, Nougaro
J'ai très peu connu Claude Nougaro. La première et la dernière fois que je l'ai vu, c'était en bas de chez moi, au coin de ma rue. Il était planté dans une sorte de pelisse miteuse, seul, en repérage d'une sensation de hasard. De celles qui se transmutent en mots. Je l'aborde, comme il se peut aborder quelqu'un qui est dans le dictionnaire. Claude ? Monsieur Nougaro ? Qu'ai-je bien pu dire ? Je ne sais plus. Il m'a repondu, avec son timbre de voix de collection. "On va boire un pot ?" Et nous nous sommes retrouvés dans un bar Africain rue des Couteliers. D'autres sont venus nous rejoindre. Il a commandé force libations. A l'homme sensible, j'ai demandé ce qu'était un homme sensible. "Je suis un homme sans cible." m'a-t-il répondu. Au chanteur, j'ai demandé ce qu'était un chanteur : "Nous ne faisons que répéter le mur du son."  J'ai oublié de lui rappeler ce que Brel disait de lui : "Moi je ne suis pas de mon époque. Je ne suis pas la 5e avenue, à New-York. Alors qu'un type comme Nougaro, c'est la 5e avenue à New-York." 
Lui confiant mes affres et mes tourments dûs aux TOC : "Ah oui ! Les TOC, c'est une incarcération mentale..."
Il me trace un dessin "à la Cocteau", sur un ticket de caisse... Ce sont deux visages qui se bécotent. "Je te roule un patin graphique". Puis, m'appliquant la paume de sa main à plat sur mon front, il me dit : "Je te transmets mes neurones."

Clara
Je me demande comment une chanson aussi ratée que "Clara" peut contenir dans sa chute une aussi belle pépite :
"Je suis mort à Paris
Que la mort me console
La mort est par ici
La mort est espagnole."

C'est bien une ville, l'hiver.
Si je suis jaloux de Philippe Delerm, je le suis aussi de Richard Borhinger. Je vais écrire comme lui :
"Pluie. Les flaques brillent. Des cornets de frite jonchent le sol. Bruxelles excelle. Pas le moral. Le blues. Oui, le blues. Vivre quand même. La vitrine embuée. Bien chaud dedans. Mes alcools, mes alcôves. Le sang accueille l'alcool. Ils coulent, se mêlent... La rivière étincelante luit de mille reflets d'or. La lippe d'une fille en cuir suce le bord humide de mes rivières... Elle boit mon sang qui ne saurait mentir..."
Ce que Borhinger a écrit, j'aurais pu l'écrire aussi. Pourquoi Richard a du succès et pas moi ? Pourtant, si je rencontre Borhinger dans un port, au bord d'un moment de sa vie ou au hasard, je lui dirai toute l'admiration que j'ai pour lui. Il partage avec Brel les mêmes quartiers chauds des nuits sans lune où les loups-garous mettent des masques de chats-huants. Peut-être lui dirais-je, sous mon masque de chouette-effraie, les mots de la chanson de Ferré : "Richard, ça va ?... Et, monsieur Richard, un dernier, pour la route."

Lege, quaeso.
C'est une citation latine qui veut dire : "Lisez, je vous prie."... Depuis qu'on ne sert plus la messe en latin, on la sert en grec... ou en anglais. La si belle langue Française se paupérise. Certains même se parlent et s'écrivent comme ça :
wwwwwwwwwwww.wwwwwwwww _wwwwww.wwwwwwwww-wwwww @wwwww PS : www

(A suivre.)

Joël Fauré

-----
Brèves:

Z

Ne marchez pas sur les pelouses. Ne parlez pas au conducteur. Ne vous penchez pas par la fenêtre. Ne fumez pas. Ne buvez pas. Ne bougez pas. Ne bougez plus. Ne pensez pas. Ne mangez pas trop salé, trop sucré, trop gras.
Et puis, zut ! Quand on a eu des TOC toute la journée, la charcutaille arrosée de 50 centilitres de vin rosé, moi, ça m'annule un peu la tête... et ça m'aide un peu à avancer. Brel que j'ai très bien connu, m'a dit un jour : "Je vois déjà tout ça, et l'on a le brave culot d'oser me demander de ne plus boire que de l'eau, de ne plus trousser les filles, de mettre de l'argent de côté, d'aimer le filet de maquereau et de crier vive le roi. Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !" De toute façon, vivre est artifice...
Voici pourquoi je suis tombé d'accord avec un type que je ne connais absolument pas, mais que m'a fait découvrir mon journal préféré aujourd'hui. Il s'appelle Antoine Sénanque. Il est neurologue et écrivain. Dans son "Journal de la semaine", il écrit :
"Je crains beaucoup plus le cancer social et ses métastases d'interdiction que le carcinome bronchique." et un peu plus loin : "NB : Je suis aussi assez favorable à l'alcool et aux nourritures grasses."

*

Plan B

C'était aujourd'hui l'ouverture de la ligne B du métro toulousain. A l'heure où nous imprimons, on peut déjà parler de succès populaire.
J'ai regardé sur TLT les discours des élus, en plein cagnard. Fallait-il voir une allusion politique lorsque le Président du Conseil Général (à gauche sur la photo) a ironisé devant le Super ministre de l'environnement, de l'écologie, des transports : "Où sont les ombrelles et les éventails ?"
Et puis, je suis à mon tout descendu dans la rue.
Station "Jeanne d'Arc", Sophie Calle a fait du bon travail. Mon message était bien là... Pour l'instant, "la fille aux hautes bottes" ne s'est pas manifestée (Voir "brèves" précédentes.)
Nougaro a "sa" station aux "Minimes", où il est né ;  les "Trois cocus" aussi...
J'ai "sali" l'une des rames entre "Jeanne d'Arc" et "Les Carmes". Cette station est magnifique. Imaginez une immense voûte, faites de feuillets A4, gribouillés, annotés, brûlés... On doit ce travail à Jean-Paul Marcheschi.
J'ai vu l'oeuvre de Bernar Venet, station "Barrière de Paris" qui s'érige tout en hauteur et qui me fait penser à deux parenthèses collées. M'est avis que le "monument" va susciter polémique.
Par contre, je n'ai vu que "sur le papier" la proposition de Jean-Pierre Bertrand, station "Ramonville." Il s'est amusé à réécrire l'alphabet pour les bossus des maths. Ce qui nous donne pour Ramonville :
18, 1, 13, 15, 14, 22, 9, 12, 12, 5

17, 5, 12, 12, 5    8, 15, 18, 18, 5, 21, 18

10 - 6






Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Archives

Liens