30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 19:26
CAMILLE AU PORTUGAL

Je me surprends à écrire "Camille au Portugal" parce que je pense à "Poly au Portugal". Certains doivent se souvenir de ce petit poney célèbre et intelligent, crée par Cécile Aubry, et dont les aventures ont bercé l'imaginaire des gens de mon âge.
Je garde donc le titre... Pour les nostalgiques. Pour les autres, voir  l'encyclopédie "Wikipédia"..., il doit certainement y avoir une note...

Camille tient son journal de bord, sa feuille de route. Je ne me fais donc aucun tracas en ce qui concerne son odyssée littéraire.
C'est curieux comme j'ai l'impression d'être en vacances auprès d'elle, alors que je suis resté au port pour mettre en radoub mon navire...
A la rentrée, m'est avis que vous aurez droit à un blog de Camille... "Quelque chose d'elle..."


Aujourd'hui. 17 heures. Mon télephone sonne. Je décroche. De la grande musique me parvient dans l'oreille. J'écoute avec ravissement. Je crois savoir d'où ça vient ; ça n'a pas la férocité de la vente par prospection et matraquage. Je vais jusqu'au bout, c'est-à-dire jusqu'à des applaudissements nourris. Et mon téléphone fait "bip bip". Y'a rien à vendre.
Camille me rappelle. Elle se trouve au Paradis d'où elle m'a fait partager un "Avé Maria".
En fait, elle se trouve au monastère de Alcobaça, où, tenez-vous bien, l'on ramena la dépouille d'Inès de Castra, reine de beauté, belle au col de cygne, décapitée parce qu'elle avait été adultère...
Une fois morte, le roi du Portugal ordonna à tous ses sujets, fidèles et adultérins sans distinction, de venir baiser la main de cette tête couronnée...
Mon grand ami Henry de Montherlant s'en est inspiré pour écrire une petite pièce, "La Reine Morte", oh, trois fois rien, une petite bagatelle jouée à la Comédie Française avec Madeleine Renaud...




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joël Fauré 31/07/2007 14:23

Alba : Je n'ai pu résister à la tentation, (ce sera défalqué sur le budget "vacances") : "Marcher sur la rivière" est désormais dans ma bibliothèque ...
Je me sens très attiré par le road movie qu'est "La beauté des loutres".
Vous êtes-vous toutes affaires cessantes procuré "Les Inrockuptibles" numéro triple de l'été ? Spécial sexe.
Je lis sur le bondage (5 pages lui sont consacré sous le titre "Les liens sacrés du bondage"... J'ai surligné plusieurs phrases :
"- La difficulté, c'est de faire un noeud qui ne soit pas dangereux...
- Il ne faut jamais se laisser attacher par quelqu'un en qui on n'a pas confiance.
- Attachée, je suis pleinement moi.
- Je me fais attacher pour être libérée de tout."
Bon farniente et merci de me rester fidèle...

Alba 31/07/2007 09:51

Inés.. un prénom qui nous plaît....

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens