12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 19:52
"Ces rêves m'amenaient
à la pollution nocturne."

Mes nuits commencèrent à être animées de rêves dans lesquels tantôt j'aidais Cendrillon à retrouver ses bottes en cuir, tantôt je chaussais moi-même les bottes de sept lieues. Dans tous les cas de figure, ces rêves m'amenaient inéluctablement à la pollution nocturne : sensation forte, agréable, insoupçonnée. Je ne pouvais que constater sans y rien comprendre le spectacle qu'offrait mon sexe, avachi dans sa liqueur gluante, en d'autres endroits sources de vie.
Mais qu'était-ce ? Qu'était-ce donc ? Que m'arrivait-il ? Un nettoyage hâtif avait toujours raison de ce que je considérais être une étrangeté, un mystère, et il ne restait plus q'une auréole au beau milieu de mes beaux draps, beaux draps dans lesquels j'étais et allais rester longtemps encore, innocent aux mains vides et inactives.
Elles devinrent savantes, un soir, pourtant. A travers les barreaux de mon lit-cage, guidées par je ne sais quel instinct, elles saisirent la hampe de mon pénis et jouèrent avec jusqu'à "la petite mort" comme se plaisent à le dire les italiens. L'Orgasme 1er, premier de la série, obtenu sur commande. Une véritable petite révolution que cette découverte archéologique enfouie par toute une civilisation de tabous.

Ludiquement, j'acquis pour me chausser une paire de bottes "gardian" en cuir fauve, "au déballage américain". Elles devinrent les accessoires de mes premiers films de sous-préfecture : botté à la "John Wayne", en selle de mon vélomoteur, et à la manière de Brigitte Bardot, enfourchant de ses cuissardes sa Harley-Davidson "quand je sentais en chemin les trépidations de ma machine, il me montait des désirs jusqu'au creux de mes reins". Ou bien encore les "gardians" glissées sur des collants chipés dans un placard, pour jouer un remake de "Certains l'aiment chaud". Ou encore une pâle copie de "Zorro" avec bottes et fouet de chien de supermarché.

 
"... avec bottes et fouet
de chien de supermarché."
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AURORA 13/10/2007 02:05

Zorro vous va bien, Joël...
Je vous vois parfaitement en vengeur masqué!
Mais "pâle copie de Zorro", certainement pas!

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens