18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 19:36
"Je fractionne.
Je dose.

Je fractionne. Je dose. La chanson "Il est libre, Max" est une belle chanson.
J'ai la faiblesse de croire que j'ai lu des livres importants. Il suffit d'avoir un peu de mémoire pour remarquer, retenir et replacer quelques combinaisons.
Ces présents carnets me permettent de m'inscrire dans l'espace. Plus fictives, les intrigues théâtrales laissent transparaître les choses plus "subtiles"...
J'ai inventé un univers où gravitent des personnages meurtris.
Meurtris mais fiers.

 
Meurtris
mais fiers."

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Théo : Je crois que c'est Howard Barker qui a dit "L'art est problème. L'homme ou la femme qui s'expose à l'art s'expose à un problème supplémentaire. C'est une erreur typique du comptable que de penser qu'il n'y a pas de public pour le problème."
Répondre
T
Quelqu'un m'a dit un jour (à quelques mots près) en parlant du théâtre (et plus particulièrement du théâtre de marionnettes): "tes personnages doivent être meurtris, on doit ou compatir, ou en avoir peur, ou en être ému, ils ne doivent pas laisser indiférent, c'est comme ça qu'ils parleront de nous"
Votre univers, vos personnages nous parlent et peuvent en être fiers :-)
Répondre

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE
Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Recherche

Liens