2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 13:45

Le personnage tout rouge : Qu'est-ce que j'ai fait ? Qu'est-ce que je n'ai pas fait ? Vous tombez mal : je suis triste. Je viens d'apprendre la mort d'Eugène Ionesco. Je viens de lire dans un organe battant à droite deux belles phrases sur lui.

(Il s'approche de la pile de revues, en saisit une, en fend la tranche et lit.)

"Il suffisait qu'il échappât à l'ennui, qui lui fut un bourreau fidèle. Alors les voisins de repas, les rencontres, les sympathies de passage, tous ceux qui purent croire, souvent, à l'indifférence dont il donnait l'impression, voyaient sourire en lui, soudain, des bienveillances et des délicatesses qui allaient jusqu'à une apparence de gaiété." (1)

La responsable des fêtes terminées : Oui, mais moi, je n'ai pas fait la démarche d'entendre ça. Je vous répète que je suis chargée de d'arrêter un homme qui vous ressemble singulièrement.

Le personnage tout rouge : Ah, ça, alors, c'est un peu fort ! Si l'on m'avait dit qu'il me serait donné de vivre une resucée de Kafka...

La responsable des fêtes terminées : Une quoi ?

Le personnage tout rouge : Une resucée de dragées au poivre. Un ennui, quoi ! Je constate que vous indemne de toute influence culturelle. Aucune célérité d'esprit quand on vous tend des aliments intellectuels. Ca promet...

(Il regarde sa montre.
Puis relève la tête.
Il regarde sa montre.
Puis relève sa tête.
Même jeu quatre fois.)

La responsable des fêtes terminées : Qu'est-ce que vous faites ?

Le personnage tout rouge : Je m'adonne à mon occupation favorite : je regarde l'heure à ma montre. Et lorsque la grande et la petite aiguille se superposent, je ne peux pas m'empêcher de penser : "Mais où est donc passée l'autre aiguille ?" Ca ne dure pas longtemps mais c'est éprouvant à vivre. Et ça revient souvent.

(A suivre.)

Partager cet article

Repost0

commentaires

A. 02/01/2008 18:52

Bon! Me voici au moins certaine que le "personnage tout rouge" n'est pas le Père Noël!
Reste à savoir s'il pourrait avoir quelque chose du Père Joël...
J'attends donc la suite.

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Archives

Liens