10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 13:09

Le personnage tout rouge : Bon, allez, on avance ? On fait bouger les choses ? Vous avez l'air préoccupée...

La responsable des fêtes terminées : Je vais vous faire un aveu : je suis préoccupée. Je suis chargée de vous arrêter, c'est vrai, mais auparavant, j'aimerais bien retrouver mon petit baise-en-ville. Un petit baise-en-ville en cuir de Cordoue. J'y tenais beaucoup mais pas assez puisqu'il m'a échappé. Je vais vous faire participer à ce souci. Vous pouvez bien attendre ? Nous n'avons pas encore clairement établi que vous étiez coupable. Il serait vain de le nier. Alors, la priorité, c'est ça : retrouver mon sac avant d'y mettre votre affaire dedans. Vous n'y voyez pas d'inconvénient ?

Le personnage tout rouge : Aucunement. J'ai un ami qui travaille aux objets trouvés. Il pourra nous être utile. Enfin, j'avais un ami qui travaille aux objets trouvés. Enfin, j'avais un ami qui travaillait aux objets trouvés.

La responsable des fêtes terminées : Détrompez-vous, je ne l'ai pas perdu. On me l'a volé. Quelqu'un me l'a volé.

(Silence lourd.

Le personnage tout rouge baisse la tête et se retourne de trois quarts.)

Bon, ça va... Je l'ai perdu. Je m'en souviens maintenant, je l'ai perdu. Je m'y perds. Volé, perdu, finalement, peu m'importe. Mais détruit, ça non ! Pour rien au monde je ne voudrais qu'il fût détruit.

Le personnage tout rouge : Votre jeu de clefs semble rescapé. Qu'y-avait-il encore à bord ?

La responsable des fêtes terminées : Ce que l'on peut habituellement trouver dans un baise-en-ville qui se respecte : le nécessaire d'après les fêtes terminées pour s'assurer qu'elles le soient bien avant qu'une autre recommence.

(A suivre.)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AURORA 10/01/2008 23:33

Comme j'aurais aimé voir "Le personnage tout rouge" lorsqu'il fut monté et mis en scène...

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens