15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 13:10

Le chef du bureau des fêtes terminées : Vous vous appelez "Le Personnage tout rouge". Pourquoi ?

Le personnage tout rouge : C'est le rouge de la honte. Le rouge de la confusion. Le rouge de la blessure. Le rouge de la tuile.

Première femme à la carotte à poignée : Moi, je crois savoir pourquoi il s'est mis tout en rouge. C'est pour pas qu'on voit le sang de ses victimes.

Le personnage tout rouge : Mais, madame, je suis toujours en rouge.

Première femme à la carotte à poignée : Alors, vous n'avez pas arrêté de faire des victimes ?

Le chef du bureau des fêtes terminées : Dans quelles circonstances l'avez-vous connue ?

Le personnage tout rouge : Qui donc ?

Le chef du bureau des fêtes terminées : Votre dernière victime, dans quelles circonstances l'avez-vous connue ?

Le personnage tout rouge : C'est pour moi une inconnue.

Le chef du bureau des fêtes terminées : Mis à part le fait que vous êtes un albatros, qui êtes-vous, monsieur ?

Le personnage tout rouge : Comment voulez-vous que je vous dise qui je suis puisque je ne le sais pas moi-même. Par contre, je suis intarissable sur ceux qui m'ont mis au monde. Pour les commodités de la conversation, je dois vous dire que je pourrai dire "maman" et "papa" sans que mes lèvres en soient écorchées. Je n'en suis pas fier ; j'en ai même un peu honte, mais c'est malgré moi. Disons que je dirai, si vous n'y voyez pas d'objection "Firmament" et "Barbe-à-papa". En parlant vite, on ne saisira pas la différence. 

Le chef du bureau des fêtes terminées : Vous leur en voulez à ce point ?

Le personnage tout rouge : A-t-on le droit de leur en vouloir ?

Le chef du bureau des fêtes terminées : Vous allez devoir beaucoup parler d'eux pour nous parler de vous ?

Le personnage tout rouge : Vous pensez que ça pourrait expliquer certaines choses ?

Le chef du bureau des fêtes terminées : C'est un scénario classique. Vous allez l'exploiter ? Vous allez faire de la délégation de culpabilité ?

Le personnage tout rouge : Quand on souffre, a-t-on le droit de tout dire ?

La responsable des fêtes terminées : Vous allez vous questionner longtemps comme ça ?

Le chef du bureau des fêtes terminées : Vous y voyez un inconvénient ?

(A suivre.)


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

théo 16/01/2008 10:44

Bonjour Joël,
j'aime "firmament" et "barbe-à-papa" !
Hâte de la suite...

Joël Fauré 16/01/2008 10:05

Le personnage tout rouge pourrait très bien en effet être l'archétype d'un conte ou d'une légende populaire, tant il véhicule de peurs ancestrales ("archaïques" diraient les psys :-)

AURORA 16/01/2008 02:23

Un grand chaperon rouge en quelque somme?

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens