22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 13:29

Le décrocheur de blasons :  Le personnage tout rouge sait avoir la main verte. Et un homme qui a la main verte -aussi rouge tout ailleurs fut-il- ne peut pas être entièrement mauvais. Je n'ai plus rien à faire ici. Madame, messieurs, permettez que je me retire. Je reste à votre entière disposition pour toutes études et devis. Je vais me faire emblasonner ailleurs.

(Il prend congé.

Silence.

Le personnage tout rouge s'asseoit, la tête dans les genoux, les mains sur les cheveux, comme abasourdi.)

La responsable des fêtes terminées : Qu'est-ce que vous faites ?

Le personnage tout rouge : Vous n'entendez pas ?

La responsable des fêtes terminées : Quoi ?

Le personnage tout rouge : Vous n'entendez rien ?

La responsable des fêtes terminées : Non.

Le personnage tout rouge : Vous ne les entendez pas grincer des dents, les autres ? Et ce grincement me perce les tympans. Ne me dites pas que vous n'entendez pas. Ce grincement doublé de ce bruit de blason qui dérouille...

La responsable des fêtes terminées : Allons, tout va bien. (Le personnage tout rouge relève la tête.) Il ne suffit pas d'avoir une cible ; il faut savoir viser juste.

Le personnage tout rouge : Vous croyez ?

La responsable des fêtes terminées : Je ne crois pas. J'en suis sûre. Je vais vous confier un secret. Reprenez votre convocation. (Le personnage tout rouge s'exécute.) Vous l'avez décryptée avec succès. Bravo ! Très bien ! Voici à présent une nouvelle grille de décodage. (Elle lui tend un rectangle de papier ajouré.) Placez-le en regard du texte imprimé. (Le personnage tout rouge s'exécute.) Que lisez-vous à présent ?

Le personnage tout rouge : (Il lit.) Le doute pourra être admis à son bénéfice.

(A suivre.)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AURORA 23/01/2008 03:49

Heureuse fin ou "bénéfice douteux"?

;-))

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens