11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 14:02

L'inventeur de la machine à peser la souffrance : Courroie sérieusement non-nomenclaturée. Référence 1.62.10.31.555.10 Clef 49. C'est exactement ce qu'il me faut. Madame, voulez-vous me prêter votre courroie ? C'est pour la bonne cause : monsieur est souffrant.

La co-gérante du manège de tampons-dateurs : ...

L'inventeur de la machine à peser la souffrance : (Brouillon. Débit rapide. Flux nerveux.) Tout ça, c'est de la faute à l'agriculteur. Sa moissonneuse est tombée en panne. Ses moissons ne pouvaient pas attendre et il était soucieux. Madame n'arrêtait pas de mitrailler le monde qui n'arrêtait pas de tourner. La Terre est ronde et légérement aplatie aux pôles. Si elle avait su se tenir, nous n'en serions pas là. Mais, vu la ceinture qui ne retrouvait pas ses passants ; attendu que la courroie était sectionnée, il a eu raison de se plaindre. Par ces motifs, nous lui avons porté secours et assistance. Nous nous sommes rendus chez moi. Chemin faisant, nous avons laissé des tas de fumier fumant à épandre. Nous nous demandions où cela pouvait nous conduire. Enivrés par une odeur de fête foraine, nous avons fait une halte chez vous où vous nous avez cordialement reçus. Je me suis incliné devant la lourdeur de son chagrin. Je suis un peu décousu, je sais. Pardonnez-moi. Et alors, j'ai mis ma machine en pièces détachées et je lui ai donné ma courroie pour le dépanner. Maintenant que lui est sorti d'affaire, moi, je suis démuni. Et alors, mon ami le brûleur de cageots souffre et il a besoin de savoir à quel point. Il n'y a que vous qui puissiez nous tirer d'embarras en nous prêtant votre courroie. Un petit arrangement est envisageable...

La co-gérante du manège de tampons-dateurs : Je n'ai pas tout compris.

L'inventeur de la machine à peser la souffrance : (Plus clair.) Madame, vous avez confiance en moi ? Ce qui nous rapproche, c'est que nous avons le même imprimeur pour la notice. Il vous est possible de faire une bonne action. C'est la Providence qui vous envoie. Sans trop me poser de questions, accepteriez-vous de me prêter une pièce importante de votre manège ?

La co-gérante du manège de tampons-dateurs : Il faut que demain, il soit en état de fonctionner.

L'inventeur de la machine à peser la souffrance : Il le sera.

La co-gérante du manège de tampns-dateurs : Alors j'accepte.

(A suivre.)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens