1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 12:06
L'experte en tôle : Mesdames, messieurs, la basse-cour.
(Avec l'ancien garçon de ferme, elle descend de voiture.) Et voilà, nous sommes revenus sans encombre au point de départ. Degré zéro de conduite. La ferme est toujours aussi vieille, la route inutile et à rebitumer. Et pourtant, on est venu ici pendant notre absence. On a un peu défriché le pré carré. Il y a des pelles et des râteaux. Il y a des pressés. L'avant-courrier des tournées AIDA ? Les terrifiants hommes orange ? Ils le portaient sur leurs visages. Moi, à leur place, je me cacherais dans une boîte d'allumettes...

L'ancien garçon de ferme : Une grande ou une petite ?

L'experte en tôle : Ils n'ont pas perdu de temps les moines défricheurs... Et regardez ! Les gros camions joufflus, là-bas... Qu'ils me laissent au moins le temps de rédiger mon rapport... Je vous laisse défendre l'espace. Vous leur direz, s'ils s'approchent trop, que nous allons le libérer bientôt. Je voudrais un endroit calme pour écrire. (Elle désigne la ferme.) Vous croyez que je peux ?

L'ancien garçon de ferme : Tenez ! La clef. Faites-vous un peu de place sur la table de la cuisine...

(Exit l'experte en tôle.
L'ancien garçon de ferme reste un instant pensif.
Puis il retire l'un des cubes qui soutient la voiture et le lance sur le plateau, comme s'il s'agissait d'un dé.
Il s'assoit dessus.)

(A suivre.)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AURORA 02/05/2008 02:07

Un cube, un dé...
Un pavé aussi, pourquoi pas?
Je viens de vous en décerner un, assorti d'un brin de muguet, chez moi, afin de conclure ce premier mai...

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens