7 mai 2008 3 07 /05 /mai /2008 12:19

Le redevenu vert : Et oui ! Bien sûr ! C'est bien plus compliqué que ça, c'est ça... Pour être misanthrope, il faut en avoir les moyens. J'en avais assez de ne plus supporter notre époque, de régler des comptes avec des acides versés dans des sirops, des rubriques langues-de-belle-mère à la petite semaine. Alors je l'ai dit. J'ai tombé le masque. J'ai dévoilé mes batteries de casseroles et mes bottes secrètes. (Il contrefait la voix de Jean Marais dans "Le bossu" :) "Touchez la botte, Monseigneur, ça porte bonheur..." Alors je l'ai dit. Et on m'a fait dire qu'il ne fallait pas le dire.

La fille caramel : Et maintenant ?

Le redevenu vert : Je suis libre comme l'air. Et soulagé.

La fille caramel : Qu'est-ce que vous allez faire ?

Le redevenu vert : Demain, je délaisserai la maison-mère et j'assisterai à mes propres funérailles nationales. On me conduira à ma première demeure et je connaîtrai mon premier repos. Je me déguiserai en ami du défunt, et je grappillerai de groupe en groupe. Et j'écouterai. Si j'entends : "Cet homme est passé à côté de sa vie, et nous sommes passés à côté de cet homme", je tomberais la barbe, et je dirais : "Coucou, c'est moi !"
Si j'entends : "Si nous avions su que nous l'aimions autant, nous l'aurions aimé davantage", je dirais : "Trop tard !"
Si j'entends : "Moi, j'aurais été prêt à lui donner de l'argent s'il me l'avait demandé", je dirais : "Vous n'auriez pas un cent de balles ? C'est pour jouer..."
Si j'entends... Oh, et puis non, je ne veux rien entendre. Et je ne dirai rien. Et je ne me montrerai pas. Ca romprait le charme de ces sorties interparoissiales sur les parvis en demi-lune de nos églises. J'attendrai encore un peu...

La fille caramel : J'ai l'impression de vous entendre à la radio.

Le redevenu vert : Une impression, c'est mieux qu'un effet, non ?

(La fille caramel s'approche de la fenêtre.
Elle allume la radio.)

Le redevenu vert (et la voix de la radio) : Quand notre pays bande, celui d'à côté accouche d'un enfant de salaud.

(La fille caramel éteint la radio.)

La fille caramel : Vous dites des choses terribles !

Le redevenu vert : C'est sous le couvert de la voie artistique. Vous en voulez une autre ?

La fille caramel : Oui.

Le redevenu vert : Tout commence par une giclée de sperme et tout se termine par une poignée de cendres. Encore ?

La fille caramel : Oh, oui, encore !

Le redevenu vert : Auditrice ! Spectatrice ! Collaboratrice ! (Un temps.) Vous avez des enfants ?

La fille caramel : Oui.

Le redevenu vert : Combien ?

La fille caramel : Deux.

Le redevenu vert : J'espère que vous avez pris du plaisir en les concevant... (Un temps.) J'ai la dent dure mais le ventre mou.

(Un temps.)

(A suivre.)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens