6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 19:27

Rêve de la nuit du 31 décembre 1995 au 1er janvier 1996 :
Plus d'escalier au garage. Pompe enlevée. Traces roues et pneus champ. Mon frère X : "Je vais appeler les forces." (De l'ordre ?)

Après une absence dans une école, je ne retrouve pas mon banc. (Exclusion ?) Un autre a mis la veste sur le dossier.

Dans un gymnase, X. Un groupe chantonne. X se met à chanter, à faire un boeuf. Personne ne l'écoute. X s'approche de lui. Un autre groupe, en le voyant, part en riant, en courant.

Rêve de la nuit du 27 au 28 janvier 1996 :
X, X' et enfants dans l'espace clos d'une voiture. Reproches.

Rêve de la nuit du 30 au 31 janvier 1996 :
- Punaises par lots (?)
- Peur des soldats.
- Relation à la mère. Dépendance.

Rêve non-daté (antérieur à 1994) :
Je fouette un personnage gras et fessu,
un peu comme une créature de Botero. Je le recouvre de sperme. Plus tard, un voisin (X) vient enquêter chez moi et met à jour mon action. Le type que j'ai fouetté est mort.

Rêve non-daté (antérieur à 1994) :
Je suis le seul à ne pas être invité à un repas de famille. La traditionnelle photo se fait sans moi.

Rêve non-daté (antérieur à 1994) :
J'ai cassé le frein à main de ma voiture. Je fais réparer. La facture est impressionnante : plus de 15 000 francs.

Rêve non-daté (antérieur à 1994) :
Dans une clinique, 4 personnes dans un lit. 1 personne sur 4 est séropositive. A la manière d'une stoque-fiches.

Rêve non-daté (vers 1996) :
Je fais des analyses et des examens : les résultats ne sont pas bons.

Rêve de la nuit du 5 au 6 avril 1997 :
Homosexualité
. Fellation et éjaculation faciale. Un homme effectue goulûment une fellation.

Rêve de la nuit du 20 au 21 avril 1997 :
Zoo X. Cage descellée sur roulettes. Trottoir. X (Municipalité) a creusé un trou et découvert un ancien blockhaus

Rêve de la nuit du 21 au 22 mai 1997 :
Eglise de X rénovée. Trous. Pierres branlantes. Tableaux de la Passion conservés. Statues articulées sans tête. Mouvement de fouet.

Ce sera tout pour aujourd'hui !
( A suivre.)

------

Et pour être un peu plus léger :

Un lapin
Qui boit du vin.
Une dorade
Qui boit de l'orangeade.
Un ouistiti
Qui boit du whisky
Comme c'est pas permis !
Un mulet
Qui boit du lait de mulet.
Mais ça n'a pas de lait, un mulet !
L'infâme !
Il boit le lait de sa femme !
Et un homme, dis papa,
Qu'est-ce que ça boit ?
Un homme, ça boit tout ça
Et quand ça en boit des litres
C'est plein comme une huître !

Joël Fauré
(Poèmes simplistes.)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AURORA 07/08/2008 03:20

Horreur! Vous rejoignez l'article de Marie-Claire qui met en garde contre les dangers du fouet! Rires...
J'aime beaucoup vos poèmes simplistes.
La suite! La suite!

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens