19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 19:16


Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Alba, je note sur la liste des livres conseillés "Un verre de lait, s'il vous plaît", liste qui vaut (et surpasse)tous les classements des prescripteurs patentés.
Merci pour ce clin d'oeil au temps. Merci d'offrir une partie du vôtre ici...
Répondre
J
Alba, je note sur la liste des livres conseillés "Un verre de lait, s'il vous plaît", liste qui vaut (et surpasse)tous les classements des "meilleures ventes" des grands prescripteurs patentés !
Merci de ce don.
Répondre
A
Un clin d'oeil au temps narré par l'héroïne du dernier roman de Herbjorg Wassmo, "un verre de lait s'il vous plaît". Pour s'aider à vivre son calvaire elle pense souvent à son père qui "disait toujours que le temps était une illusion, un système qu'on avait fabriqué pour faire croire à un début et à une fin. Parfois, il passait trop vite parce qu'on était heureux et qu'on n'avait pas la sagesse d'en profiter. D'autres fois, il s'alliait avec ce que l'on voulait éviter. On espérait qu'il passerait en un clin d'oeil...mais encore fallait il pouvoir cligner de l'oeil."
Bonne journée à vous. J'ai hâte de lire vos prochaines lignes..
Répondre
J
Vous aviez les doigts au bout du clavier, chère Aurora...
Ferré doit bien se marrer devant cet échange rapide, devant mes bidouillages, devant ce titre-objurgation qu'il aurait effectivement vomi (et que je voulais changer !!!!!!!!!)
Je souris.
Merci aussi d'être là...

Ferré in bocca luppo... (Corrigez-moi s'il le faut)
Amitiés fidèles.
Répondre
A
Le Grand Ferré n'aurait pas aimé ce titre.
Mais quel plaisir de le revoir et de le réentendre ici, chez vous...

Juste un petit coucou avant de descendre les valises et de donner le "via" à la route de nuit.

Amitiés fidèles.
Et...à bientôt!
Répondre

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE
Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Recherche

Liens