26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 19:53

L'illusionniste : Voici les premiers clients qui vous attendent pour prendre commande. Les effets ne se font pas attendre : ne les faites pas attendre non plus. Et revenez vite nous dire comment se présentent vos prévisions de vente, très prévisibles celles-là. N'oubliez pas que vous êtes mon prtenaire officiel !

L'horloger : J'y cours et je reviens du même pas vous donner les premières estimations sur la fréquence de migration des baleines...

(Il se dirige vers la coulisse.)

L'illusionniste : Attendez... Prenez donc la précaution de vous munir d'un stylo-bille sinon vous risquez d'être très désappointé ; j'en sais quelque chose. C'est simple : cette fois, il suffit de se baisser comme le fit Charles Quint quand il rammasa le pinceau de Titien...

(L'horloger se baisse, ramasse un stylo-bille et se dirige vers la coulisse.

L'illusionniste prend l'initiative de tenir le parapluie ; dans son euphorie, il entoure "machinalement" la taille de mademoiselle.)

Pourquoi vos yeux sont-ils devenus si brillants ? Ah, oui ! Après le cachet, c'est l'heure de vos gouttes... Laissez... Laissez entrer quelques gouttes, fussent-elles de pluie, dans vos yeux. Ils sont si jolis, ainsi...

Mademoiselle : C'est que... Il n'y a pas que des gouttes de pluie...

L'illusionniste : Alors, laissez-les se confondre avec les autres...

(Ils échangent un regard.
L'illusionniste balaie une mèche mouillée sur le front de mademoiselle.)

C'est étrange... Je vous parlais et je ne vous voyais pas. Je viens juste de vous apercevoir. Il y a pourtant longtemps que nous nous connaissons... Vous vous souvenez de notre première rencontre ?

Mademoiselle : C'était ici-même et tout avait très mal commencé...

L'illusionniste : Oui, mais il y a le temps et sa belle patine...

Mademoiselle : A propos, quelle heure est-il ?

L'illusionniste : "Neuve" heure.

Mademoiselle : Il est toujours "neuve" heure alors ?

L'illusionniste : C'est la nouveauté qui apporte parfois la certitude.

Mademoiselle : Alors, j'ai enfin compris : il me manque quelques "neuves" heures à quelques jours anciens pour avoir pris autant de retard.

L'illusionniste : Il ne tient qu'à vous de le rattraper.

Mademoiselle : Je...

L'illusionniste : Oui, c'est un excellent début.

Mademoiselle : Vous...

L'illusionniste (Tendrement) : Moi aussi..

(Ils abaissent le parapluie face au public pour faire écran.
On les voit seulement s'enlacer.)

(A suivre.)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens