20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 18:56

C'est sans acrimonie mais parce que j'avais cette "affaire" sur le coeur que je viens de laisser, grâce à nos outils modernes et rapides (tu vois, maman...) ce message dans le cadre réservé aux réactions des lecteurs de France Inter :

"Bonjour ou bonsoir.

Je suis un vieil auditeur de "Paris Inter" depuis.... allez, 1985, à l'époque où l'on n'avait pas mis à la porte pour une impertinence que l'on met aujourd'hui en exergue Jean-Charles Aschéro et ses sublimes "Choses de la Nuit".
Il y a une question que je me pose.
Voici.
J'ai écrit un livre à compte d'auteur "J'ai très bien connu Jacques Brel" (titre accrocheur à ne pas prendre au premier degré) (Et envoyé à France Inter).
Mon livre est mis en dépôt-vente dans deux points de ma ville natale, Toulouse. Il "marche" bien. Il pourrait mieux "marcher" si les réseaux des grandes maisons d'édition ne cannibalisaient pas les prescripteurs.
Le bouche à oreille fonctionne ; les rivières souterraines coulent, et pourtant, quel est le créneau qui pourrait parler de mon livre ?
Ce n'est pas à moi de dire s'il est bon, mais c'est à moi de vous alerter sur des talents peut-être trop cachés, contraints de le rester.
Vous avez mes fidèles amitiés.

JF

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Aurora : J'ai oublié une parenthèse ouvrante : est-ce un signe ???
Répondre
J
Philippe : Je ne sais pas, mon cher Philippe, je ne sais pas.
(Je t'en dirai un peu plus sur la neige de ton ordinateur.)

Aurora : Oui, espérons. Mais, vous le savez aussi bien que moi, la vie est une pyramide de grands et de petits "Yaka" 'Y'a qu'à dire ; y'a qu'a faire), et de grands et de petits "Faucons" (Faut qu'on dise ; faut qu'on fasse...) Vous savez fort bien où je me trouve...
Répondre
P
A suivre...

Croisons les doigts en souhaitant qu'enfin ils permettent aux anonymes qui ne sont pas dans les "grandes maisons d'édition" de se faire entendre.

L'internet aide déjà, mais est-il suffisant pour autant pour les auteurs ?
Nous avons vu, et surtout entendu, quelques rares artistes du monde de la chanson être découvert sur ce média...
... souhaitons qu'il permette aux auteurs de suivre le mouvement.

Une chose reste certaine, l'avantage de l'internet, c'est que les écrit restent longtemps en ligne... et peut-être qu'un jour... enfin...

A suivre donc.
Quelle suite vont-ils donner ?
Répondre
A
Espérons que la rivière "Inter"-souterraine de "France" vous entende..
Répondre

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE
Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Recherche

Liens