19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 21:04

"Oeuvre collective" "Ne regarder qu'avant les pages roses du dictionnaire " Bernard Montorgueil (1930) et Joël Fauré (2009)

Si cette image choque, je l'efface.
Cette image me fascine et me répulse.
Du conflit fascination/répulsion naît le refoulement et l'angoisse.
C'est grave, docteur ?

Comprend qui peut.

"Mon "vieux" Joël,

En temps normal, je dors très peu la nuit du vendredi au samedi, nuit qui précède le direct des "Feux de la rampe".

Ton mail de vendredi, lu vers 1 h du matin, m'a littéralement bouleversé.

J'ai moi aussi été opéré à 10 ans d'un phimosis mais... par un médecin normal.

Désormais, si je relis Joël Fauré, avec ses histoires de "carottes à poignées", etc, ce sera forcément une approche différente.
Certes, j'avais cru déceler dans ton oeuvre une souffrance, mais de là à imaginer ce que tu as pu endurer...
MERCI, si j'ose dire, de me confier ces confidences on ne peut plus intimes...
Tu souffres, je souffre... Tu as mal, tu avances. J'ai mal, j'avance.
(...)
Je t'embrasse, mon petit frère dans la douleur.

X"

Partager cet article

Repost0

commentaires

jeanne 22/09/2009 12:52


un signe
de la main


AURORA 21/09/2009 02:06

Il est des "correspondances" nécessaires...

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Archives

Liens