23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 18:56

La princesse
et le croque-notes

Une petite musique intérieure vient de me dicter de relire les paroles de "La princesse et le croque-notes" dans l'Intégrale de mon grand ami Georges Brassens, que j'ai très bien connu.
Bien m'en a pris car j'y ai trouvé réponse au grand bruit que fait le temps sur une histoire d'amour qui aurait existé entre Valéry Giscard D'Estaing, ci-devant ex-Président de la République française, et ci-derrière Lady Diana, princesse de Cornouailles.
Quitte à être en décalage avec les commentateurs patentés, moi, je veux y croire à cette histoire.
Le désir, à ma connaissance, résulte d'une alchimie qui n'a pas encore, contrairement à l'ADN, été séquencé.
Eh bien quoi ! Un Président de la République, à ses heures perdues accordéoniste (un croque-note), heurté par un choc pétrolier, tombe "en correspondance" avec une jeune et jolie roturière, devenue, par union et bénédiction de l'évèque de Canterbury, la bru de la Reine d'Angleterre (la princesse) ?
Et quand ce même croque-notes, qui a le choix des mots, en fait un livre, tout empreint de sentiment, puisqu'il ne s'agit pas des pages salissantes du Journal Officiel, voici qu'on en glose, qui comme d'un roman de gare, qui comme d'une contrecarre -un écran de fumée ?- à la sortie des mémoires d'un autre grand "amateur" de femmes, à ses heures perdues Président de la République, Jacques Chirac.
Y-a-t-il vraiment de quoi fouetter Marianne ?
J'entendais ce matin, de la bouche même de France Inter, un chroniqueur s'étonner que l'on résumât la fonction des premiers hommes de France à des singularités ou, pire, à des banalités qui font le commun des mortels : le Président Paul Deschanel, retrouvé hagard et en chemise de nuit, tombé d'un train ; Felix Faure, mort entre les bras d'une irrégulière - "Le Président avait-il toute sa connaissance ? Non, elle était descendue par les escaliers."-, sans oublier l'admirable menteur que fut François Mitterrand réduit à un Docteur Jekyll et Mister Hyde...
Et si Giscard, de l'Académie Française, n'avait rien fait d'autre qu'écrire, écrire, oui, écrire un roman ?
Laissons donc la parole à Brassens :
"(...)

Or, un soir, Dieu du ciel, protégez-nous !

La voilà [la princesse] qui monte sur les genoux

Du croque-notes et doucement soupire,

En rougissant quand même un petit peu :

"C'est toi que j'aime et si tu veux tu peux

M'embrasser sur la bouche et même pire...*


- Tout beau, princesse, arrête un peu ton tir,

J'ai pas tellement l'étoffe du satyre,

Tu as treize ans, j'en ai trente qui sonnent,

Grosse différence et je ne suis pas chaud

Pour tâter d'la paille humide du cachot...

- Mais, croque-notes, j'dirais rien à personne...


- N'insiste pas, fit-il d'un ton railleur,

D'abord tu n'es pas mon genre, et d'ailleurs

Mon coeur est déjà pris par une grande..."

Alors princesse est partie en courant

Alors princesse est partie en pleurant,

Chagrine qu'on ait boudé son offrande.


Y'a pas eu détournement de mineure,

Le croque-notes au matin, de bonne heure,
A l'anglaise, a filé dans sa charrette
Des chiffonniers en grattant sa guitare,
Passant par là quelque vingt ans plus tard,
Il a le sentiment qu'il le regrette."

* "I wish that you love me".

JF

-----
Solution des mots croisés

Horizontalement :
1) Anxiolytique. 2) No. - Nues. - Usu. 3) Xi. - Têtu. - Ceux. 4) Ixe. - Rixe. - Ur. 5) Rien. - Exit. 6) Ur. - Nuée. - Eu. 7) Xanax. OIRB (Brio).

Verticalement :

I) Anxieux. II) Noix. - Râ. III) X. - Er. IV) INA. V) Onéreux. VI) Lutine. VII) Yeux. - Ex. VIII) TS. IX) Ego. X) Queux. XI) Usurier. XII) Eux. - Tub.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AURORA 26/09/2009 01:44


Je crois qu'il est grand temps en effet de mentionner obligatoirement les retouches par Photoshop dans la presse, commme le veut une député (UMP, snif!) de la région PACA...


Joël Fauré 25/09/2009 12:35


Aurora, Jeanne,
"Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas."
Heureusement que Sainte-Bernadette a fermé les yeux.
Dans la série "pipaul VIP love story" avez-vous vu la dernière couverture de "Paris-Match" ? On y voit VGE et la princesse de Galles, mains touchantes, et une troisième main derrière...
Je faisais remarquer à mon marchand de journaux officiel que le couple semblait menotté. "Photoshop" serait-il passé par là ?
Quand à la "troisième main", est-ce celle du démon de midi, ou de minuit ?


AURORA 25/09/2009 03:00


Là, tout pareil que Jeanne: moi aussi, j'ai su pour l'héroïne du "Guépard" et l'homme de Corrèze...
Quelles mères "cancan" nous sommes, tout de même!


jeanne 24/09/2009 16:01


sourire aussi
moi j'avais entendu des bruits ( de chiotte ) entre c.cardinale et le précédent président
et puis vive l'amour non...
j'imagine la tête d'anémone c'est bien ce nom de fleur ???
belle journée


AURORA 24/09/2009 03:35


Merci pour la "soluce" des mots croisés!

Quant à Valéry, c'est bien la première fois qu'il me fait sourire...
Alors, oui, indulgence plénière pour lui!


Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens