26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 21:18

         Fouette, couturier !

Une polémique est passée presque inaperçue : une "ligue, une clique, une troupe" comme aurait dit Brassens s'est émue des coups de cravache donnés par les jockeys lors des courses hippiques et a émis l'idée d'une taxe à chaque excitation de l'équidé. Or, voici qu'un autre milieu réhabilite l'instrument et le place entre les mains de donzelles anorexiques ; celui de la mode et de la Haute Couture...  De la pelouse verte au tapis rouge, il n'y a qu'une course en taxi, qu'ont franchie comme un saut d'obstacle les journalistes de Libé Cécile Daumas et Olivier Wicker. "Le premier mannequin écrivent-ils à deux mains, veste rouge et jupe de laine, tient une cravache dans sa main gauche. Cette écuyère, imaginée par John Galliano, est une enfant sage, plus lectrice de Jane Austen que de Sacher-Masoch. Quand cette jeune fille aura grandi et trouvé un mari, elle ira aux courses en famille, un panier d'osier à la main et des jumelles en bandoulière. Ira-t-elle en cachette dans les écuries respirer l'odeur si prenante des chevaux trempés par l'effort ?" Quoi, s'approcher si près du couvent, un scapulaire sur le dos, et ne pas y entrer !
Il y aura photo !

JF

img541                                                         Photo Fred Stucin. M.Y.O.P.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joël Fauré 31/01/2010 22:54


Clara : Il m'arrive de tenir gargote pour assouvir votre appétit.


jeanne 29/01/2010 20:33


INDEMODABLES les cuissardes
elles défient le temps
aucune inquiètude donc...


Clara 29/01/2010 20:00


Cueillez, cueillez... Cueillir des cravaches! Mon Dieu...des cravaches? sources d'inspirations infinies de formes et de couleurs!
A nous,zébrures et fracas. A nous, Dali et Picasso; à nous,bleus,rouges,roses.A nous, les formes et la forme!!! Quel programme de santé, soudain, avez-vous fait surgir!!! Quel appétit me vient...


Joël fauré 29/01/2010 19:44


landau.
Brel est remis dans le bon sens.


Joël fauré 29/01/2010 16:04


...quAnd (Brel va se retourner dans sa tombe)


Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens