18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 15:46

img532.jpg

img533.jpg

Notice du "Petit Larousse Illustré" (Années 50)
Haïti compte aujourd'hui un peu plus de 8 millions d'habitants.

                  PERSONNE NE VA RIRE

Même les humoristes les plus ravageurs ont eu la décence de rengainer, le temps qu'il faut, des "Tahiti, île de rêve ; Haïti, ile de crève" et autre "Port-au-Prince ; Mort-au-Prince". Je suis moi-même effaré que ces formules soient parvenues à mon esprit de nostalgique toujours, pessimiste souvent, optimiste parfois.

De la catastrophe qui vient de toucher Haïti, cette île dans l'anse des deux Amériques, il est difficile de parler, mais impossible de ne pas parler, même ici où le propos aura peu de poids.
On aimerait, avant d'écrire, s'armer de pelles et de pioches et partir là-bas, avec des gourdes, et au bruit sourd d'un cri, d'un appel, ou d'un grattement contre un bloc déconstruit, sauver des vies.
Des savants pleins de plaques (tectoniques) ont expliqué ce que je n'ai pas voulu comprendre.
Les "entre cinquante mille et cent mille morts" du tremblement de terre ne pourront être vengés puisque l'ennemi n'est pas une main qui actionne mais la fatalité.

Si quelqu'un d'important existe, il fait payer un lourd loyer à quelques uns et se montre léger avec d'autres. Il faut croire que cet être difforme tient aussi les rênes du temps. Juillet venu, on repartira avec seaux et pelles construire des petits châteaux sur les plages de sable fin en Espagne... Et Haïti ne sera plus dans les mémoires.
Voilà pourquoi dès aujourd'hui, "ici et maintenant", pour que demain, les survivants à tous les esclavages puissent se reconstruire, il faudra de l'argent. Il sera toujours aussi temps d'envoyer des colis en Pologne ou en Roumanie... Vous aviez peut-être déjà oublié... Il existe plein de "Haïti" de par le monde, des êtres emmurés, endoloris, meurtris... quand il n'arrive qu'une détresse individuelle rejoigne un drame collectif.
Les armoiries de Haïti le disent : "L'union fait la force". Force est de constater que la devise prend tout son sens.


Pour avoir, en son temps, suite au drame AZF à Toulouse, accompli une mission caritative avec "La Fondation de France" -et pour ne pas tomber dans le piège habilement résumé par José Artur : "Ce sont toujours les pauvres des pays riches qui donnent pour les riches des pauvres", je vous invite, garant du sérieux de l'organisme, à adresser vos dons à

Fondation de France - BP 22 - 75008 PARIS

(Chèques libellés à "Fondation de France - Solidarité Haïti"

ou dons en ligne sur

www.fondationdefrance.org


JF

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie 19/01/2010 18:49


Merci Joël ...rien à ajouter ...avec la force en apparence tranquille de tes mots,tu nous amènes enfin à dépasser l'émotion pour l'action...


jeanne 19/01/2010 14:31


joel

il fallait le dire
je t'embrasse


AURORA 19/01/2010 04:33


Solidarité, oui, quel que soit l'organisme auquel nous donnerons...


Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens