12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 21:03

J'ai le ticket...





Je m'étais pourtant promis de ne pas "chroniquer" ce jour, souhaitant une jachère de trèfle et de paquerettes sauvages ou un gué ; et voici qu'un tropisme, cher à ma grande amie Nathalie Sarraute, que j'ai très bien connue (relire d'urgence "Le silence" et "Pour un oui pour un non") me tracte à "moter", mais pas plus que sur l'espace d'un ticket de caisse de la gargote où j'ai mes entrées.
Mon texte sur Mitterrand ne sera pas publié ici ; le "motage" a été employé par d'autres. Je ne suis pas avec la meute.
Jacques Chessex est mort comme Brel, un 9 octobre ; comme le Christ, un vendredi ; comme Molière, sur scène. Il était suisse et écrivait bien. J'ai retrouvé un passage sublime que je cherchais depuis longtemps : c'est dans "Monsieur". Il serait réducteur de résumer Jacques Chessex à "L'Ogre" qui lui valut le Goncourt, en 1973. Je n'ai plus de place.

JF

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joël Fauré 13/10/2009 22:34


Clara : "Les ôte-toi-de-là que je m'y mette" ne sont pas mon fort. Je marche dans les clous. Je rêve de prairies. Le gué, sans la veste : oui, je suis preneur...

Théo : Rires... Mais parfois, les pichets roses se déguisent en pots...


théo 13/10/2009 20:25


J'aime le "pichet rose", il a quelque chose d'insolite qui me plait. Je l'imagine alors pouvant se couvrir de n'importe quelle couleur.
Pichet vert, pichet bleu, pichet mauve...


Clara 13/10/2009 19:14


Monsieur...évitez donc les promesses!
Et quand on n'a plus de place...on en fait!
Vous souhaitiez des jachères et des pâquerettes... il suffit pourtant de se baisser pour en ramasser!
Quant au gué, Monsieur, il suffit de jeter sa veste...
La preuve, même dans vos errements, vous "retrouvez"!...
Cessez vos essais... et restez vous même!


Joël fauré 13/10/2009 14:44


Aurora, Jeanne, considérant mon blog comme un "laboratoire" d'idées, j'ai fait ce semis, à mi-chemin entre la "lubie d'artiste", le pop-art ; je tente des jaillissements...
Quant au produit entouré chère Jeanne, c'est pour m'inciter à en consommer un (tout) petit peu moins !


jeanne 13/10/2009 11:33


quel étrange note
on sent que derrière ce ticket tac
plein de mots encore
mystérieux oui...
pourquoi le vin est-il entouré ?
je souris ...


Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens