13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 08:07

Géopolitique

parle_leur_de_batailles_de_rois_et_d__elephants_enard.jpg 

WATERLOO, FRANCO ET DUMBO

Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

 

Mathias Enard a réussi un tour de force : mixer la rubrique "Est-Ouest" et "Beaux-Arts" en un livre aux effluves de vin épais et de cannelle.

Miquel-Ange, fort du succès de son "David", n’est plus en odeur de sainteté avec le pape Jules II, qui lui a passé commande de son tombeau. Au nom de ce différend qui les oppose, il accepte l’alléchant pont d’or que lui offre le Sultan de Constantinople : en concevoir un, à la hauteur de son génie, dont le tablier enjambera le Bosphore et renchérira le lustre de la Corne d’Or. Léonard de Vinci ayant rendu le sien (de tablier). Rien de plus.

L’Orient fantasmé prend sous la plume de l’auteur de "Zone" (Prix Livre Inter 2009) la chatoyance des couleurs et la saveur épicée vues par l’artiste florentin en repérage, faisant du lecteur le témoin de ce morceau de vie (Elle dura 88 ans) éclairée par ses fulgurances mais aussi ses failles. Rien de plus.

On savait Miquel-Ange tout au moins tourmenté, tout au plus autiste, sans aucun doute habité par des désirs "invertis". Rien de plus.

On aura ici tout le loisir de partager son quotidien stambouliote, et la galerie de personnages qui gravitent autour de lui : Manuel, son drogman, Arslan, et surtout Mesihi, son poète chaperon alter ego, son amoureux transi, sans oublier la troublante présence androgyne d’une danseuse : "Il aime pourtant cette peau contre son épaule, le frisson lisse des cheveux étrangers dans son cou, leur parfum d’épices ; la magie n’opère plus. Le plaisir le laisse de marbre" ; danseuse d’un coup de cimeterre devenue poupée sanglante au nom d’une rivalité, (le calife souhaitant la place du calife), ni la noria d’experts et de janissaires mise à sa disposition.

Il y a, dans "Parle leur..." des pages resplendissantes. On en fera ce qu’on voudra, une fable ou une parabole sur l’acte de créer, des passerelles possibles entre les cultures, le rapprochement entre l’Orient et l’Occident, et pourquoi pas, la question de savoir si oui ou non la Turquie a sa place dans les états unis d’Europe... Rien de plus.

 

Joël Fauré

 

"Parle leur de batailles, de rois et d’éléphants".  Mathias Enard. Actes Sud.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mary 18/02/2011 13:53


Ho mon JO que d'amour mal partagé. J'ai honte de ce non partage mais je suis sûre de mon amour. Je vais dès à présent me consacrer un peu plus à ma réalité . J'aime de plus en plus les mots et l'ai
prié dans la petite maison de Marthe et les siens dans ce petit village de Buzet.
Pourquoi la vie, le temps, la distance m'empêche tant de partager tant de moments enrichissanbts.
Mon Jo, TOI, continue tes phrases qui s'emboîtent si bien les unes aux autres pour le plus grand plaisir de créer un livre qui sent bon le papier, le parfum de Buzet et concrétise la richesse de
ton passé.
Je t'aime fort mon JO
Marie.


Alba 18/09/2010 22:02


Mais oui bien sûr ... !!! j'ai entendu une chronique sur cet ouvrage et comme je suis une "fan" de Michel Ange (oh non, pas Miquel !!!!)je vais m'empresser de me le procurer. Heureusement que vous
êtes là sinon j'aurais oublié. Quand je vous dis qu'Al...mer me guette !!!!! Merci Joël.


jeanne 16/09/2010 08:31


enfin te revoilà
oui envie de lire ce livre
merci de partager ce plaisir

baisers


Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens