Top articles

  • J'AI TRES BIEN CONNU JACQUES BREL (2)

    06 juin 2007

    L'éditeur a pris mon livre. Vous aavez vu, l'éditeur a pris mon livre ! Vous l'avez entre les yeux. Dites, c'est Brel qui vous a attiré ? Sa photo est son nom sur la couverture, c'est ça ? Je me trompe ? Ecoute... Ecoute... Marie-Madeleine a épousé mon...

  • J'AI TRES BIEN CONNU JACQUES BREL

    05 juin 2007

    J'ai très bien connu Jacques Brel. Ce qui me donne toute liberté d'écrire ces lignes. J'ai très bien connu Jacques Brel. C'est un ami personnel de longue date. J'ai passé avec lui des heures formidables et torrentielles, des secondes chair-de-poule, des...

  • CE QUI ME BOTTE...

    04 juin 2007

    L 'équipe d' "A propos de bottes" (Laure O'Jef, Raoul Jefe, Joël Fauré et Maître Janus) est heureuse d'ouvrir son espace à Annie GRUYER* Au pays de l'Ovalie, je ne me permettrai pas de botter en touche ni même de tourner les talons. Bien dans mes baskets,...

  • CE QU'ON VEUT BIEN ENTENDRE DE QUELQU'UN QUI A ECRIT "COMMENT PARLER DES LIVRES QU'ON N'A PAS LUS"

    03 juin 2007

    Je dédie ce texte à Camille et Aurora et je leur pose la question : "Ce blog doit-il être littéraire et érotique" ou "érotique et littéraire" ? Je suis un pacifiste et je tiendrai compte de toutes les sensibilités. Il doit bien exister un moyen de trouver...

  • NOTICE (18)

    06 mars 2008

    L'inventeur de la machine à peser la souffrance : La suivante était porteuse d'une plainte particulière. Elle avait dû être jolie. Petite, elle devait être bonne en récitation. Le choix des mots. Une cérébrale. Pas une charnelle. A dû passer plus de temps...

  • AVIS DE RECHERCHE

    06 mars 2008

    A propos de bottes. Tout ce qui "touche" la botte-cuissarde, son esthétisme, son érotisme, sa sensualité m'intéresse. Je recherche mes contemporaines et contemporains qui partagent ce même intérêt pour échanger états d'âmes, états d'esprit et états de...

  • NOTICE (17)

    05 mars 2008

    L'inventeur de la machine à peser la souffrance : Le deuxième, c'était un peu différent. Il est arrivé, déjà convaincu de ce qu'il était : un obsédé sexuel. Un lyrique. Ca le travaillait. Il ne pouvait pas s'empêcher de penser à ça. Il s'imaginait flagellant...

  • NOTICE (16)

    04 mars 2008

    Le brûleur de cageots : (Il brise un cageot et alimente le feu.) Brisons-là ! L'inventeur de la machine à peser la souffrance : Qu'est-ce que ça veut dire ? La femme qui fait ça en blanc : Ne cherchez pas. Vous deviez nous raconter des histoires de gens...

  • NOTICE (15)

    03 mars 2008

    L'inventeur de la machine à peser la souffrance : (Il se ressaisit.) Ca marche. Nous avons changé la courroie sans difficultés. La femme qui fait ça en blanc : Vous pensez que les moissons seront bonnes ? L'inventeur de la machine à peser la souffrance...

  • NOTICE (14)

    02 mars 2008

    2e ACTE C'est la nuit. Même décor qu'au premier acte. Plus : un feu de bois qui crépite et éclaire le plateau. A l'aide de ses pieds et de ses mains, le brûleur de cageots brise des cageots et les jette au feu. La femme qui fait ça en blanc semble se...

  • NOTICE (13)

    01 mars 2008

    Le brûleur de cageots : Le vent se lève. Il va parler. La femme qui fait ça en blanc : S'il se rassoit, c'est la pluie qui renchérira. Le brûleur de cageots : En cas de besoin, nous pourrons toujours nous abriter dans ce refuge que vous voyez là, tout...

  • NOTICE (12)

    29 février 2008

    Le conducteur de la moissonneuse-dateuse : C'est pourquoi je vous demande la permission de prendre congé. Je ne vais pas plus longtemps laisser la moissonneuse seule sur l'éteule. L'inventeur de la machine à peser la souffrance : Je vais l'accompagner....

  • NOTICE (11)

    28 février 2008

    La femme qui fait ça en blanc : Arrêt de jeu. Un peu glorieux contretemps : le retour de la pesée fantastique ! Vous n'avez pas lambiné. (Le brûleur de cageots se retourne.) L'inventeur de la machine à peser la souffrance : Vous n'avez pas l'air enchantée...

  • NOTICE (10)

    27 février 2008

    Le brûleur de cageots : Il m'arrive de faire ce rêve : le crochet se glisse dans l'anneau. Quelqu'un, là-haut, imprime un mauvais mouvement, agite la Terre et celles et ceux qui ne sont pas bien accrochés tombent. Dans le pire des cas, c'est le filin...

  • NOTICE (9)

    26 février 2008

    La femme qui fait ça en blanc : Venez vous placer ici. (Elle l'emmène au bord du plateau, côté jardin, le prend en photo et recule de quelques pas derrière lui.) Il est exactement "neuve" heures et nous sommes le 26. La température extérieure doit être...

  • NOTICE (8)

    25 février 2008

    La femme qui fait ça en blanc : Je ne regrette pas du tout de vous avoir suivie jusqu'ici. Que de situations cocasses ! C'est un nid. C'est vous qui m'avez emmenée sur ce terrain. Le brûleur de cageots : N'est-ce pas ? Ca se passe comme ça un jour sur...

  • NOTICE (7)

    24 février 2008

    La femme qui fait ça en blanc : La notice ? Le conducteur de la moissonneuse-dateuse : Oui, la notice d'utilisation de la moissonneuse-dateuse. Le genre de chose qu'on lit dans l'urgence. Un peu comme ces lectures imposées de collège. Ces théories qui...

  • NOTICE (6)

    23 février 2008

    La femme qui fait ça en blanc : Consigne : il est en détresse. Ne pas être ni trop goguenard ni trop compassionné. (Elle s'adresse au brûleur de cageots.) Monsieur le brûleur de cageots, une petite précision, tout de même. Vous qui connaissez celui qui...

  • NOTICE (5)

    22 février 2008

    La femme qui fait ça en blanc : Regardez ! La moissonneuse-dateuse !... Elle hoquette... Elle va s'arrêter... Une soudaine envie de lecture. Le brûleur de cageots : D'habitude, il ne s'y prend pas comme ça. C'est bizarre. La femme qui fait ça en blanc...

  • NOTICE (4)

    21 février 2008

    Les blogs, créneaux réservés aux "amateurs" et aux bricoleurs de Mécanno ? La dernière tranche de ma pièce "Notice" a fait les frais de mes "doigts d'auteur" impatients. Voici donc la réplique dans son intégralité : L'inventeur de la machine à peser la...

  • NOTICE (4)

    21 février 2008

    (La femme qui fait ça en blanc observe scrupuleusement les mouvements de la moissonneuse-dateuse. Toute absorbée qu'elle est, elle reste étrangère à la scène qui suit : Un homme vient à la rencontre du brûleur de cageots. Ils se donnent l'accolade avec...

  • NOTICE (3)

    20 février 2008

    Le brûleur de cageots : Ici ? La femme qui fait ça en blanc : Pourquoi pas ? L'endroit est charmant. Et hautement symbolique. C'est une enclave ou un bout de servitude ? Ne me répondez pas. Il faut que ce soit un bout de servitude... Je vois là des traces...

  • BREVE

    19 février 2008

    Et d'un ! Je vous en parlerai ici dès que j'en aurai connaissance : des publications sur Jacques Brel, qui amorce sa trentième année de tombeau. Florent Pagny a déjà devancé l'appel. Est annoncé pour sortie en librairie le 21 février "Sur les pas de Jacques...

  • NOTICE (2)

    19 février 2008

    A la mémoire d'Alain Robbe-Grillet, à ses 85 ans d'observation des tropismes des végétaux et des hommes ; A Catherine et Beverly. L'homme : Pas souvent. Il faut qu'un certain nombre de conditions soient réunies, soient remplies. D'abord, il faut y croire......

  • NOTICE

    18 février 2008

    Un lopin, à l'orée d'une forêt. Une énorme chape de béton est coulée dans le sol. Serti dans le béton, un immense anneau de fer plein, plus haut d'au moins une tête qu'un homme de constitution normale. Des pieux sont fichés dans le sol. Des boites de...

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Archives

Liens