1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 12:00
"On n'interroge pas un homme ému"
René CHAR

Personnages :

Le Personnage tout rouge
La Responsable des fêtes terminées
Le décrocheur de blasons
Première femme à la carotte à poignée
Deuxième femme à la carotte à poignée
Le Chef du bureau des fêtes terminées



PREMIER ACTE


Un énorme pan de mur orbe.
A hauteur d'homme, est apposé un blason.
Au pied du mur, une pile de vieilles revues et un tas de sable.
Un homme, tout de rouge vêtu, semble en proie à ses affres et tourments.


Le personnage tout rouge : A partir d'aujourd'hui, ce sera comme d'habitude. A partir de désormais, ce sera comme dorénavant. L'essentiel, c'est toujours le principal. La vie est ainsi faite : aujourd'hui jujube et demain cacahuète.

(Une femme s'approche.)

La femme : Bonjour, monsieur. Vous fonctionnez toujours comme ça ?

Le personnage tout rouge : Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ?

La femme : Ne me dites rien. Dites-moi, c'est bien à vous qu'il faut que je demande si ça a été ?

Le personnage tout rouge : ...

La femme : Je viens de m'apercevoir que nous n'avons pas été présentés. Je suis responsable des fêtes terminées et je viens vous demander si la fête qui vient d'être donnée s'est bien passée, et s'est bien passée ici ?

Le personnage tout rouge : Tout me porte à le croire, bien que je n'aie pas trempé mes lèvres dans la coupe trop pleine pour qu'elle ne le soit plus.

La femme (La responsable des fêtes terminées) : Or donc, on m'a remis un jeu de clefs. Une clef argentée qui ouvre toutes les portes de ce pâté, ici, et en haut...

Le personnage tout rouge : Haut les coeurs !

La responsable des fêtes terminées : Et une clef dorée qui ouvre seule la seule porte du château bas.

Le personnage tout rouge : Château bas !

La responsable des fêtes terminées : A toutes fins utiles de savoir si, parmi les fêtards, il n'y avait pas de mauvais coucheurs ; combien il y a de lève-tôt, combien il y a de lève-tard. Je suis aussi chargée de recenser les trouble-fêtes et d'arrêter, au nom de la loi, un homme qui vous ressemble singulièrement.

(A suivre)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joël Fauré 02/01/2008 06:31

Alba : En retour, recevez mes voeux les plus chers.

Alba 01/01/2008 22:26

Tout simplement, du fond du coeur, je vous souhaite une trés belle année 2008.

Joël Fauré 01/01/2008 20:40

Camille : Vous avez vu/lu la pièce ???????

Camille C. 01/01/2008 13:33

Je sais déjà qui est l'homme tout rouge ! ;-)))

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens