13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 15:06

Le redevenu vert : Voulez-vous que je vous fasse part de ma préoccupation du moment ?  Ca ne vole pas très haut mais j'y attache suffisamment d'importance pour vous y associer. Figurez-vous que, moi aussi j'ai été très marqué par les marques. Vous ne pensiez pas si bien dire tout-à-l'heure. Voici un sujet ouvert... Tant pis, je vais parler de moi, vous l'aurez bien cherché. Enfant, je collectionnais les images du Chocolat de Pays. Sur l'album-collecteur, que j'ai jalousement conservé, il manque une image. Une seule. Elle représente une toile de Breughel l'Ancien. Je n'ai jamais pu mettre la main dessus ! Jusqu'à présent, je n'y accordais pas trop d'importance...

La fille caramel : ...Mais...

Le redevenu vert : Mais maintenant, ça me travaille, ça me taraude, ça me tenaille... Plus je me défends de penser à cette image, plus elle s'impose à moi. Elle me manque. C'est rien de le dire.

La fille caramel : Et vous faites quelque chose pour la retrouver ?

Le redevenu vert : Je remue ciel et terre. J'interroge. Je cours les puces, les chines, les brocantes, les vide-greniers. Ca suffoque parfois de remuer la poussière du passé, ça rougit les yeux et ça serre le coeur... Selon ce que l'on trouve, ça rosit les joues et fait perler le front... Mais qu'importe... J'ai même recours au même procédé que vous : je passe des petites annonces. Hein ? Chacun ses quêtes... Je crois que je ne pourrai passer à autre chose que si je comble ce vide. C'est pas irréalisable...

La fille caramel : Ne me dites pas que vous avez arrêté la radio pour ça ?

Le redevenu vert : Pour l'image !

La fille caramel : La radio !

Le redevenu vert : L'image !

La fille caramel : La radio ! Réentendre. Retrouver. Ressentir. Revoir. Une voix. Une intonation. Une musique. D'anciens parfums. Vos anciennes images. Ce qui s'applique pour moi s'applique aussi pour vous. Tout retrouver de nouveau comme avant, quand c'était bien...

Le redevenu vert : Vous longez la rue principale...
Vous arrivez au bout...
Vous regardez à droite...
Et à gauche...
Vous traversez la place...
Vous entrez chez l'épicier...
Et vous demandez...
Un paquet...
De madeleines...
De Proust.
(Un temps.)
Nous sommes les nouveaux nostalgiques.
(Il se lève.)
Vous savez, il n'y a pas de honte à avoir. Moi aussi, je suis un grand consommateur. J'en ai mangé des paquets que m'ont envoyé les auditrices et les auditeurs.

La fille caramel : Et... ça ne vous manque pas ?

Le redevenu vert : Je dois vous avouer que si, un peu, parfois. Mais j'ai trouvé des compensations.

La fille caramel : Quoi par exemple ?

(A suivre.)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AURORA 14/05/2008 02:25

Oui, mais..."la nostalgie n'est plus ce qu'elle était"!

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE

Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recherche

Liens