28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 19:40

Ouvrons un livre. Lisons la première phrase. Puis la seconde. La troisième s'il le faut. La quatrième si necéssaire... Dès que nous aurons trouvé les dix lettres du mot "cuissardes", nous nous arrêterons inexorablement, y compris en pleine phrase. Nous aurons atteint notre but.
Oulipo, exercice de style, assouvissement d'un phantasme, approche ludique oui, "littérathérapie" oui aussi, mais b
elle incitation à la lecture, non ?

Aujourd'hui :
LE ROUGE ET LE NOIR
de Stendhal


La petite ville de Verrières peut passer pour l'une des plus jolies de la Franche-Comté. Ses maisons blanches avec leur toits pointus de tuiles rouges, s'étendent sur la pente d'une colline, dont des touffes de vigoureux châtaigniers marquent les moindres/

 Nota bene : Nous ne tenons pas compte des lettres portant un accent.

Partager cet article
Repost0

commentaires

J

Stendhal réduit à sa portion congrue. Un aperçu... pour donner envie. Un échantillon dans un tube à essai qu'est ce blog-laboratoire.


Répondre
A

Si vite avec Stendhal!
C'est tout de même fou, cet exercice-là...


Répondre

Présentation

BIENVENUE

ESPACE LITTERAIRE ET EROTIQUE
Soyez les bienvenus sur cet "égoblog",
petit jardin virtuel.

N'oubliez pas, quand même, d'aller vous aérer.

"Vivre,
c'est passer d'un espace à un autre
en essayant le plus possible
de ne pas se cogner."

Georges PEREC



 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Recherche

Liens